visiter prague en 4 jours

Visiter Prague en 4 jours

Après notre petite escapade en Allemagne nous avons donc posé nos valises dans la belle ville de Prague. Nous avions choisi de visiter Prague et d’y célébrer la nouvelle année. Celle qu’on appelle la ville aux milles tours et aux milles clochers nous a fait rêver l’espace de 4 jours, 4 jours durant lesquels nous avons arpenté ses ruelles, ses échoppes, ses églises et ses ponts.

Jour 1: Découverte de la place de la vieille ville

Si vous venez visiter Prague, la place de la vieille ville est certainement l’un des plus beaux endroits à voir. C’est aussi l’endroit le plus apprécié par les touristes. Notre découverte de Prague a donc débuté là, par cette vieille place pavée de noir et de blanc et encadrée de maisons multicolores. Nous étions en période de fêtes et les décorations de Noël étaient toujours en place, l’ambiance était magique.

La tour de l’horloge astronomique

Avant de nous enfoncer dans le dédale de petites rues entourant la vieille ville, nous avons décidé de prendre un peu de hauteur. La tour de l’horloge astronomique était toute indiquée. L’ascension peut se faire par ascenseur où à pieds. La cage d’escalier est complètement atypique, on ne s’attend pas du tout à une construction de ce genre lorsqu’on rentre dans un tel monument, nous avons donc pris les marches pour pouvoir l’observer de plus près.

Tour de l'horloge astronomique Prague

D’en haut, la vue sur Prague est absolument imprenable. On remarque tout de suite que c’est une ville colorée et joyeuse. Il y également une belle vue sur la Cathédrale Notre-Dame du Tyn, la grande dame qui ressemble à un château.

visiter la tour de l'horloge
Notre dame du tyn Prague

PS. N’hésitez pas à prendre vos billets le matin pour être sûr d’avoir de la place. La file d’attente s’allonge très rapidement…

L’hôtel de ville et l’horloge astronomique

Nous sommes ensuite redescendus pour découvrir l’intérieur de l’hôtel de ville. Ce somptueux monument est en fait une enfilade de plusieurs pièces retraçant l’histoire de la ville. Les différents styles architecturaux qui y cohabitent le prouvent.

horloge astronomique prague

La visite est intéressante mais ce qui l’est encore plus c’est de voir le mécanisme de l’horloge astronomique. Les statues des 12 apôtres attendent que les heures défilent pour faire leur ronde autour de l’horloge.

Se promener dans Staré Mesto

Le reste de la vieille ville ne manque pas de charme. Vous ne pouvez pas venir visiter Prague sans y faire un tour. Il y a de tous les styles, et il y en a donc pour tous les goûts: caves romanes, tours gothiques, maisons de style renaissance, édifices baroque ou encore façades Art Nouveau, on ne se lasse pas de les regarder !

Jour 2: Le Quartier Juif et le Pont Charles

Nous débutons cette seconde journée à visiter Prague au cœur du quartier Juif. L’ambiance de ce quartier est légèrement différente du reste de la ville. Nous avons pris un billet nous permettant d’accéder à toutes les synagogues, ainsi qu’au musée Juif. Ce n’est pas donné (350 couronnes tchèques soit 14€/personne) mais j’avais très d’envie de découvrir cette partie de la ville.

Josefov prague

Le vieux cimetière Juif et la Synagogue Pinkas

Si vous venez visiter Prague, l’ancien cimetière Juif est un passage obligatoire. Erodées par les ans, 12 000 stèles se chevauchent et s’affaissent. Certaines sont presque totalement enfouies dans le sol. Les plus anciennes tombent datent du XVème siècle. Ce lieu est chargé d’histoire, on le sens lorsqu’on franchit la grille d’entrée. Personnellement, l’émotion était au rendez-vous, je crois qu’il fait partie de mes lieux préférés à Prague.

quartier juif prague
Les petits papiers et les cailloux sont des prières adressées aux morts par leurs proches

Et puis, vient la découverte de la Synagogue Pinkas. Je suis restée sans voix face aux 60 000 noms écrits à la main sur les murs de la Synagogue: 60 000 juifs déportés, bien souvent des familles entières. Ce travail d’après guerre était colossale, les ouvriers le réalisant ne pouvaient pas travailler plus de quelques heures par jours tant c’était fatiguant pour leurs yeux.

A l’étage se trouvait une exposition temporaire. Elle retraçait la vie des familles dans le ghetto. De nombreux dessins d’enfants ont été récupérés. Comment ne pas être ému par tout ça?

Le pont Charles et les rives de la Vltava

Le programme de l’après midi s’annonçait nettement plus réjouissant. En effet, comment visiter Prague sans passer sur ses ponts? Onze ponts du centre ville enjambent la Vltava qui scinde la cité en deux. Le plus ancien et le plus célèbre d’entre eux n’est autre que le fameux Pont Charles, reconnaissable entre tous grâce à ses statues. La légende dit qu’à la nuit tombée, elles s’animent et se livrent à de longues et savantes discussions.

PS. Les cygnes de la Vltava se regroupent sur l’une des rives, il est possible de les approcher de très près et de les nourrir (en faisant attention à ce qu’on leur donne!). Si vous venez visiter Prague, n’hésitez pas à passer les voir.

Bon, le Pont Charles on adore il est beau il est grand et tout et tout. MAIS, on en parle du monde qu’il y a dessus ? Lors de notre premier passage je crois que je n’ai pas aperçu l’ombre d’un pavé tellement la foule était dense ! Les belles photos du Pont Charles vide, dans la brume au petit matin NO WAY, il ne faut pas y penser, à moins de venir à 6h du matin j’imagine… Bref, petite déception de ce côté là.

pont charles de nuit prague
En bon inspecteur Gadget j’ai longuement observée les statues, cachée derrière un lampadaire, je n’en ai vu aucune parler. Vraiment très discrètes !

Jour 3: Visite du Château de Prague

Le château de Prague

Lendemain du nouvel an oblige, nous avions prévu de visiter Prague de manière un peu plus light que les autres jours. Nous avons tout de même pris notre courage à deux mains et gravi la colline qui menait au château (bon, le métro nous a un peu aidé). Perché au dessus de la cité, c’est là que trônait autrefois les rois de Bohème. Dans sont enceinte on retrouve la cathédrale Saint-Guy qui domine la ville. Palais, musées et jardins viennent compléter le tableau.

Visiter le château de Prague un jour férié, ce n’était pas franchement l’idée la plus lumineuse que nous ayons eu au cour du séjour. Tout ferme beaucoup plus tôt. Les portes de la cathédrale Saint Guy nous ont donc été littéralement fermées sous le nez… Idem pour le musée. Nous avons tout de même eu le temps de visiter la basilique Saint-George et la ruelle d’Or.

NB. Ne pas être claustrophobe ni agoraphobe si on souhaite entrer dans les petites maisons de la ruelle d’Or.

cathédrale saint guy prague

Comme nous étions en période de fêtes, le marché de Noël était encore installé sur la place du château. Nous avons donc pris plaisir à flâner entre les différents stands, toujours guidés par la délicieuse odeur des trdelniks. Lorsque le château fermait ses portes nous sommes redescendus vers la place Lorette. Les demeures bourgeoises toutes plus belles les unes que les autres entourent le château. Il faisait presque nuit mais nous avons pris le temps de les admirer.

place hradcanske prague

Un feu d’artifice au dessus de la Vltava

Nous étions le 1er Janvier et si vous venez visiter Prague à cette période, il faut savoir qu’en République Tchèque, le feu d’artifice officiel n’est pas tiré le 31 décembre au soir, mais le lendemain. A la nuit tombée nous nous sommes donc empressés de rejoindre un des ponts qui enjambent la Vltava afin de pouvoir admirer le feu d’artifice, tiré depuis le parc de Letna.

feu d'artifice prague

Le spectacle était vraiment très beau. Cependant, il n’avait rien à voir avec celui du 31 décembre. Contrairement à la France, la République Tchèque autorise l’achat et l’utilisation de petits explosifs, comme les pétards et les petites fusées. Un peu avant minuit, les pragois ont pour coutume d’allumer eux mêmes leurs feux d’artifices. La ville s’embrase littéralement aux couleurs de ces explosifs. Tout va crescendo jusqu’à minuit et continue encore après. Nous étions montés sur la colline de Letna pour admirer le spectacle, et nous n’étions bien sûr pas les seuls. C’était absolument magnifique.

Jour 4: Nové Mesto et Mala Strana

visiter prague

Le quai Masaryk et la maison dansante

Pour notre dernier jour dans la capitale Tchèque nous avons choisi de visiter Prague en prenant de la hauteur. Notre petite excursion du jour a donc commencé dans Nové Mesto, la « Ville Nouvelle » en direction de la fameuse Maison Dansante. Pour cela, nous avons longé le quai Masaryk et sont alignement d’immeubles néo-renaissance, néo-baroque et Art Nouveau. Il n’y a pas grand chose à voir dans le quartier, mais c’est beaucoup plus calme que les autres zones touristique et ça fait du bien!

quai masaryk
maison dansante prague

La maison dansante (The Dancing House) est un bâtiment qui détonne un peu dans le paysage. Le bâtiment en verre, courbé, et celui en béton évoquent deux danseurs enlacés. Cette structure faire référence à Fred Astaire et Ginger Rogers. C’est d’ailleurs pour cela que les pragois les surnomment « Ginger & Fred« . Comme il faisait très froid, trop froid, nous avons poussé les portes de l’immeuble pour aller prendre un petit déjeuner au dernier étage : vue panoramique sur Prague garantie.

La colline Vysehrad

La légende raconte que la duchesse Libuse fonda le premier château de Prague sur cette colline. Jusqu’en 1300, elle fut le fief des rois de Bohème puis fut délaissée au profit de la colline Hradčany. Ici donc, pas de château rutilant ni de cathédrale flamboyante.

église vysehrad prague

Très honnêtement, ce n’est pas le quartier que nous avons préféré. Si le cœur vous en dit, vous pouvez y faire un tour. Ce sera l’occasion de couper un peu avec l’effervescence praguoise et de visiter Prague autrement. Dans l’enceinte de l’ancien château, se trouve un cimetière. C’est ici que les personnalités tchèques les plus réputées sont enterrées. Nous avons fait un tour et de toute évidence notre culture laissait à désirer …

La colline de Petrin

Eh oui, encore une colline ! Les plus courageux choisissent de la monter à pieds. Nous avons préféré prendre le funiculaire. Il paraît que la colline est très belle au printemps, parce qu’elle est toute fleurie. Au mois de Janvier autant vous dire que ce n’était pas du tout la même ambiance.

tour eiffel prague

Le point de vue qu’offre la petite Tour Eiffel sur Prague est imprenable. Nous avons pris les escaliers (les cuisses ont chauffé) parce qu’il fallait payer pour pouvoir utiliser l’ascenseur. Nous nous sommes dit qu’on pouvait bien faire un effort !

Le quartier de Hradčany

Nous clôturons notre séjour praguois avec la visite du quartier Hradčany, à côté du château. Nous n’avions pas eu le temps de le faire la veille après la visite du château car malheureusement il faisait déjà nuit. C’est un joli quartier, coloré et vivant. Nous avons flâné dans ses ruelles pour nous imprégner une dernière fois de l’ambiance locale.

La tour de télévision

Sur le chemin du retour, nous avons fait une halte dans le quartier de Vinohardy. Nous avions aperçu de loin une grande tour un peu futuriste et nous étions curieux d’en savoir plus. Cette tour aux allures de station orbitale est en fait la tour de la Télévision de Prague. Du haut de ses 216m, elle domine la ville. Il paraît que dessus sont accrochées d’immenses statues de bébés. Il faisait nuit, nous ne les avons donc pas vues mais nous avons choisi de monter. Pour environ 10€ par personne, de 8h à minuit il est possible de visiter la plateforme de la tour.

visiter prague tour de télévision

C’est ici que se termine notre séjour ! Prague est vraiment une très jolie ville qui mérite d’être connue. Seules ombres au tableau : le temps et la foule. Nous étions en plein hiver et il faisait vraiment très froid. Il y a avait peu de soleil et il a plu plusieurs fois, ça rend le séjour moins agréable. Enfin, Prague est un très jolie ville mais nous ne sommes malheureusement pas les seuls à avoir voulu la visiter. Il y a beaucoup de touristes, notamment dans la vieille ville et dans le château, ce qui rend la découverte moins agréable.

Signature patatedoucerémoise

Laisser un commentaire