les fjords du sud ouest norvège

Étape 2 : Les fjords du Sud-Ouest et Preikestolen

Après notre petite escapade dans le sud de la Norvège, nous sommes arrivés dans la belle région des fjords du Sud-Ouest norvégien. Il nous aura fallu plus de 4h30 pour faire le trajet depuis le mont Gaustatoppen et nous arrivons à Lysebotn en pleine nuit, sous la pluie battante. Le décor est planté pour les prochains jours dans la région des fjords du Sud-Ouest, et il ne changera pas.

Randonnée à Kjerag

(9 km – 4h30)

Le réveil est un peu morose: il pleut toujours et nous sommes fatigués de la route et de la randonnée au mont Gaustatoppen de la veille. Le départ se fait donc un peu tardivement, nous arrivons à midi au début de la piste de randonnée (restaurant Øygardstøl). On nous informe que le temps est vraiment très mauvais, il y a énormément de vent sur le plateau et cela peut être dangereux. Le monsieur nous informe qu’il faut que nous soyons vigilants. Il nous recommande de nous vêtir chaudement et de bien suivre la piste sans jamais nous en éloigner.

Nous entamons la montée (oui, ça monte toujours en Norvège) plutôt confiants. Elle est très raide, tellement qu’il faut s’accrocher à des chaînes pour pouvoir avancer. Nous ne nous décourageons pas, et atteignons le (premier) sommet. Et là… Le vent est tellement fort que nous devons longer la roche pour ne pas vaciller. La randonnée jusqu’au Kjeragbolten est une succession de montées et de descentes entre plateaux et vallées. Nous profitons des instants coupés du vent. Le troisième plateau est certainement le plus long, c’est le dernier et c’est celui qui mène au (Graal) Kjeragbolten. Nous marchons pendant une heure dans le vent, la grêle et la pluie battante….

Le décor est vraiment lunaire, la végétation se raréfie, le vent se calme. Et, finalement, nous apercevons le fameux gros caillou dans un renfoncement! En le voyant, je me demande comment il a fait pour atterrir là et surtout comment se fait-il qu’il ne bouge pas.

Randonnée à Kjerag

La tradition veut que les randonneurs grimpent sur le rocher. Une toute petite corniche permet d’y accéder. Aucune chaine, aucune barrière ne permet de s’accrocher, c’est pour cela que l’opération est risquée. En effet, ce gros caillou culmine à 1000m au-dessus du Lysefjord. La pente est à angle droit, c’est très impressionnant. En s’approchant du bord, on se sent vraiment tout petit.

Nous profitons de la vue, mais sommes un peu pressés par le temps. Il nous faudra encore 2 bonnes heures pour retourner à la voiture avant de reprendre la route à travers les fjords du Sud-Ouest.

Randonnée fjords du sud-ouest

Nb. Le parking pour la randonnée à Kjerag est payant, comptez environ 10€ pour la journée.

__________________________________

Croisière sur le Lysefjord

Nous nous dépêchons de regagner la voiture, car nous ne voulons pas risquer de manquer le ferry ! Nous avons payé 80€ pour traverser le Lysefjord avec la voiture et rejoindre Forsand. Plusieurs compagnies se partagent les traversées du fjord, nous avons choisi la moins chère des deux : Kolombus. Si vous souhaitez faire pareil, pensez à réserver au préalable. Les ferries de Kolombus sont moins chers, mais plus petits, les places sont donc limitées, surtout pour les voitures !

Croisière Lysefjord

__________________________________

Randonnée à Preikestolen

(8km – 3h30)

Le soir même nous rejoignons le Preikestolen Camping pour être au plus proche du début de la randonnée le lendemain matin. Nous en avons plein les pattes après la randonnée à Kjerag et celle à Gaustatoppen, mais on se dit que ça en vaut la peine. Départ pour la randonnée à Preikestolen, un peu tardivement, la fatigue se fait sentir. Nous démarrons la randonnée vers 11h. Nous, les allergiques aux touristes (oui nous en sommes aussi, on sait…) nous allons être gâtés !

La randonnée à Preikestolen est la plus sollicitée dans la région des fjords du Sud-Ouest et probablement de Norvège. Il faut dire qu’elle est relativement simple et le chemin est parfaitement aménagé. Des sherpas venus tout droit du Népal ont été engagés pour faire ce travail, ce sont des spécialistes en la matière (nous en avons vu à l’œuvre au mont Gaustatoppen!). Cela a permis de sécuriser le chemin menant jusqu’au Preikestolen. Autrefois, l’ascension se faisait depuis le bas de la falaise, au bord du Lysefjord. J’ai du mal à imaginer à quel point cette randonnée devait être difficile avec ses 1000m de dénivelé et son chemin escarpé.

La promenade est belle, mais il y a beaucoup de monde ce qui la rend moins agréable. Les gens sont peu courtois ils doublent, ils poussent, ils ne laissent pas passer. Nous avions hâte d’arriver. Heureusement, la vue au bord de la falaise est magnifique, à couper le souffle même !

On se dépêche, nous avons envie de voir le fameux gros caillou et il nous reste seulement quelques mètres à faire. Et là … le rêve s’effondre… Moi, je voulais voir le Preikestolen vide, marcher dessus librement, admirer le paysage. Il y a tellement de monde, que les gens font la queue pour se prendre en photo (15-20 min) et on n’ose pas trop s’approcher du bord pour ne pas gâcher le shooting photo justement … Alors, on a fait comme tout le monde…

photo preikestolen norvège
Instagram vs réalité …
preikestolen pulpit rock
Point de vue au Preikestolen (Pulpit Rock)

Il faut bien avouer que la vue est saisissante, surtout au bord. Malgré le brouillard environnant, nous arrivions tout de même à distinguer le fjord, c’était magnifique. Je recommande pour le point de vue imprenable mais je vous conseille de ne pas faire comme nous et d’y aller vraiment tôt (avant 9h). La région des fjords du Sud-Ouest est probablement la plus belle mais aussi la plus touristique de Norvège, il faut composer avec.

Nb. Ici aussi le parking pour la randonnée à Preikestolen est payant. Il faut compter environ 25€ pour la journée. C’est cher oui, mais cela permet entretenir le parcours.

__________________________________

Visiter Stavanger

« Il n’est gère étonnant que Stavanger soit jumelée à Houston au Texas ». Quand j’ai lu la description dans le guide Lonely Planet que nous avions acheté je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Nous sommes arrivés à Stavanger alors qu’il faisait nuit et sous la pluie (leitmotiv du séjour dans les fjords du Sud-Ouest). Le camping n’était pas trop aménagé pour les tentes à cette période de l’année. Nous nous sommes promenés dans Stavanger sous une pluie torrentielle. Franchement, c’était mal parti.

***

Se promener dans Gamle Stavanger

Gamle Stavanger est un quartier historique de la ville de Stavanger. Il est composé de petites maisons en bois, construites au XVIIIe siècle et au début du XIXe siècle. Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la majorité de la ville a été rasée pour favoriser la reconstruction de bâtiments neufs et modernes. Gamle Stavanger est le seul vestige architectural de l’avant-guerre à Stavanger.

Les rues de ce quartier sont très calmes, les maisons sont principalement des habitations. Situé un peu en hauteur, le quartier de Gamle Stavanger offre une vue imprenable sur le port et les pétroliers de Stavanger.

***

La rue commerçante « Ovre Holmegate »

Changement de quartier, et changement d’ambiance : on passe en un rien de temps du monochrome à toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. La rue Ovre Holmegate est une rue commerçante très animée, composée essentiellement de bars, de restaurants et magasins en tous genres. Vous pourrez vous y arrêter pour boire un café ou pour faire une pause shopping. Personnellement, j’étais fascinée par les réalisations de street art que l’on retrouve un peu partout dans la rue.

***

Le port de Stavanger

Nous terminons notre promenade par un rapide tour du port de Stavanger, monsieur voulait voir les pétroliers. Il faut dire qu’ils sont impressionnants !

Une fois n’est pas coutume au cours de ce séjour dans les fjords du Sud-Ouest, le soleil est avec nous ! Les couleurs de Stavanger n’en sont que plus belles. Mais il est déjà temps de reprendre la route, direction… La presqu’île de Karmoy !

La presqu’île de Karmoy

Le guide Lonely Planet indiquait que c’était un joli coin à visiter dans la région des fjords du Sud-Ouest, alors nous y sommes allés ! Nous sommes passés d’île en île grâce aux différents tunnels et ponts aménagés (les Norvégiens sont des pros des tunnels) et avons pris le ferry allant de Mortavika à Arsvågen (pas besoin de réserver pour celui-ci, il est immense). Nous n’étions clairement pas préparés à vivre ça ! Il y a eu une houle et un vent de fou pendant les 40min de traversée. J’ai failli tomber 3 fois en allant faire pipi ! Nous sommes tout de même arrivés à bon port et avons parcouru le chemin qu’il nous restait jusqu’à Haugesund.

Nous avons passé une belle nuit en camping, en bord de mer, SANS PLUIE, avec le coucher de soleil et tout et tout ! Le lendemain, nous sommes partis assez tôt pour avoir le temps de faire le tour de la presqu’île en voiture.

Il faut savoir que Karmoy est assez sollicitée par les Norvégiens l’été. En effet, la Norvège est réputée pour ses paysages à couper le souffle mais certainement pas pour ses plages. Il se trouve que Karmoy et un des seuls endroits en Norvège où il est possible de trouver des plages de sable blanc.

Le village portuaire de Skudeneshavn

À 37km au sud de Haugesund se trouve la magnifique ville portuaire de Skudeneshavn qui s’est enrichie voilà quelques années grâce au commerce du hareng. Cette petite ville est entre autres célèbre pour ses petites maisons en bois de style Empire et pour ses jolis jardins.

De nombreux cafés et restaurants animent le port toute l’année, malheureusement nous sommes arrivés un dimanche et tout était fermé. Nous nous sommes toutefois promenés des le rues (désertes!) de la ville. Nous nous sommes laissés portés, passant de ruelles en allées, empruntant les passerelles, profitant de la vue.

Admirer la vue

Alors que la Norvège est un pays plutôt montagneux et vallonné, Karmoy est une île relativement plate. La région Haugalandet, à laquelle appartient Kamroy, a des aires d’Écosse avec ses collines verdoyantes et ses élevages de moutons.

Visiter la presqu'ile de Karmoy

Nous avons fait le tour de l’île de Karmoy et avons fait quelques arrêts pour admirer le paysage. Par chance, il faisait beau ce jours-là, nous avons adoré cette partie du road trip en Norvège.

Notre découverte des fjords du Sud-Ouest s’arrête là, nous avons repris la route direction les fjords de l’Ouest.

Laisser un commentaire