Visiter les côtes d'armor

Une semaine pour visiter les Côtes-d’Armor

Aujourd’hui je vous emmène avec moi dans une région française que j’adore, j’ai nommé : La BRETAGNE ! Covid oblige, nous avons annulé nos vacances à l’étranger pour cette année. Qu’à cela ne tienne, nous sommes allés visiter les Côtes-d’Armor ! Ce n’est peut être pas aussi exotique que les Caraïbes, mais croyez le ou non, il fait beau en Bretagne aussi !

Nous sommes donc partis entre amis pour une semaine dans les Côtes-d’Armor et avons élu résidence dans le charmant petit village de Quemper-Guézennec, situé à 5min de Pontrieux et à 15min de Paimpol. C’était mignon mais qu’on se le dise c’était pas non plus the place to be. On arrive: pas de réseau téléphonique, pas de d’internet … Bon bon bon … on a joué aux cartes !

  1. Se promener dans Pontrieux : la petite Venise du Trégor
  2. Découvrir les plages des Côtes-d’Armor
  3. Visiter Paimpol et alentours
  4. Embarquer pour l’île de Bréhat
  5. Visiter les Côtes-d’Armor et son incontournable côte de granit rose
  6. Faire un petit tour à Brest

Se promener dans Pontrieux : la petite Venise du Trégor

Depuis notre village perdu nous étions littéralement à 5min en voiture de Pontrieux. Ce n’est pas une ville côtière mais Pontrieux se trouve dans la vallée du Trieux. Si vous suivez bien, elle est donc traversée par le … Trieux!! C’est un petit fleuve, que l’on peut remonter pour arriver jusqu’à la côte. Le passeur du Trieux propose d’ailleurs plusieurs promenades à bateau pour découvrir l’estuaire.

Sans vous mentir, nous sommes venus initialement pour faire des courses et puis la beauté des berges nous a incité à nous arrêter pour jeter un œil. Je ne vous ferai pas l’énumération des lieux à visiter mais voici juste quelques clichés pour vous transmettre un peu de cette ambiance si paisible…

L’intérieur des Côtes d’Armor a, je pense, beaucoup à offrir. Nous en avons eu un aperçu à l’office du tourisme. En une semaine, c’était malheureusement trop court pour en profiter pleinement mais à mon avis ça en vaut vraiment la peine.


Alerte coup de foudre gustatif !!! Nous sommes allés manger à la Crêperie des Lavoirs, un petit restaurant sur la place de l’office du tourisme. Cette crêperie est vraiment une pépite : le rapport qualité-prix est excellent. Preuve en est … nous y sommes retournés !


Découvrir les plages des Côtes-d’Armor

Ah la Bretagne … Ses plages de sable fin, ses cocotiers et son eau à 30°… Oups je me suis trompée de région ! Plus sérieusement, je les trouve belles moi ces plages bretonnes. J’adore ces grandes étendues, ces falaises, ces galets, ces belles couleurs !

Je vous entends d’ici … Non l’eau n’est pas froide ! C’est une question de volonté !

~ Visiter les Côtes d’Armor en commençant par la plage de Paimpol ~

Pendant la semaine nous avons partagé notre temps entre visites et plages mais le premier soir la destination était toute choisie : nous avons mangé au bord de l’eau, et avons regardé le soleil se coucher. La plage de Paimpol est un peu atypique, des renforts en béton forment une sorte de piscine à marée basse et disparaissent quand l’eau remonte. Ça faisait des jolis dessins dans l’eau, il faisait beau, on avait des bières et des chips … que demander de mieux ?

~ La plage Bonaparte et ses falaises ~

Une autre plage très prisée cette semaine là fut la plage Bonaparte, à côté de Plouha (elles ont de drôles de noms quand même ces villes bretonnes ^^). Ici, autre ambiance : il faut passer dans un tunnel creusé dans la falaise pour découvrir le rivage. La marée basse dévoile une immense plage de sable mais gare aux galets quand la marée remonte ! Une fois haute elle garde jalousement le sable fin et ne laisse à l’air libre que les galets, sur lesquels j’ai voulu faire la maline en marchant pieds nus… Inutile de vous préciser que c’était une très mauvaise idée. Ma voûte plantaire s’en souvient.

Visiter les Côtes-d’Armor : Paimpol et alentours

Je ne connaissais de Paimpol que ses haricots Coco … Autant dire pas grand chose ! C’est pourtant une très jolie ville, colorée et pleine de vie. En venant visiter les Côtes-d’Armor, c’était donc une destination incontournable.

~ L’Abbaye de Beauport ~

La première chose que nous avons découvert de Paimpol, c’est son Abbaye. J’avais vu des clichés de l’Abbaye de Beauport et je savais que j’allais l’adorer avant même de la visiter. La toiture de l’Abbaye n’existe plus, ce qui laisse une grande partie des pièces à ciel ouvert. Je trouve ça très joli, surtout que la nature reprend ses droits un peu partout et le chemin de la visite était parsemé de fleurs.

Lors de la visite vous pouvez disposer d’un petit audioguide qui vous présente les différents espaces de l’abbaye. Une grande partie est aujourd’hui partiellement détruite, ça fait travailler l’imagination !

Après la visite nous avons marché un peu le long de la baie … et sommes partis en quête d’un endroit où manger ! Les retours dans le passé, ça creuse !

Promenade dans la baie de Paimpol

~ Aller au marché de Paimpol ~

En Bretagne comme dans beaucoup de régions françaises, le marché c’est un peu une institution. À Paimpol le marché s’installe dans les ruelles du centre ville et se termine autour du port. Petite ville côtière oblige, les étalages de poisson sont interminables mais on retrouve aussi les maraîchers et artisans locaux.


Alerte crêperie d’enfer : Je pense que vous l’aurez compris, je suis une grande amatrice de crêpes ! Passage en Bretagne oblige il fallait que j’en déguste un maximum ! Nous ne sommes pas venus visiter les Côtes-d’Armor pour rien ! Après notre visite à l’Abbaye de Beauport, nous avons fait une halte au centre de Paimpol pour manger à La crêperie le Dundee. Quand j’ai vu le nom, j’ai un peu peur. Je me suis franchement demandé « Mais qu’est ce que c’est que cet attrape touriste encore ? ». Et en fait, j’avais tout faux ! C’est une très bonne adresse: pas chère, produits frais, crêpes avec associations excellentes. J’ai adoré, et tout le monde a fini son assiette !


~ Se promener au port de Paimpol ~

Comment peut-on imaginer venir visiter les Côtes-d’Armor sans se rendre au moins une fois dans un port ? Nous avons découvert celui de Paimpol… Et on s’est surtout posés pour venir déguster une bière à la nuit tombée ! Le port de Paimpol est plutôt petit, mais très mignon. Les maisons qui l’entourent sont colorées et les restaurants alentours rendent la zone très dynamique. C’est choupi, on adore !


Je vous recommande donc vivement Le Bar la Falaise ! Situé sur le quai, il est tenu par un petit couple adorable. La vue depuis la terrasse est sympa, l’ambiance est posée, bref : c’est validé !


Visiter les Côtes-d’Armor et embarquer pour l’île de Bréhat

L’île de Bréhat est un peu une institution quand on vient visiter les Côtes-d’Armor. Elle marque le début de la côte de granit rose et est aussi connue pour sa flore très riche ! L’île de Bréhat est d’ailleurs appelée l’île aux fleurs et à raison : elle m’a fait un peu penser à Madère avec ses fleurs blanches et violettes omniprésentes.

Qui dit île dit forcément : bateau ! Vous avez la possibilité de faire un aller-retour simple ou bien vous pouvez choisir de faire un tour de l’île avant d’accoster. L’équipage vous fait découvrir l’île depuis le large, c’est vraiment sympa. Bréhat n’est pas immense, on en fait vite le tour, mais cela permet d’identifier les points de repère de l’île. On a notamment vu le fameux phare du Paon qui parade fièrement au nord ! (J’aime autant vous dire que mes camarades de vacances étaient ravis d’apprendre qu’ils allaient devoir se traîner à la pointe de l’île de Bréhat pour voir de plus près ce monument, mais ils sont venus! )

La Bretagne semblait échapper à la canicule généralisée en France métropolitaine: nous avons donc marché sous le soleil, oui, et heureusement c’était largement supportable ! Bon … ma peau d’albinos ne pouvait décemment pas s’en tirer sans prendre un coup de soleil ou deux, mais on a sauvé les meubles !

La promenade est belle, agréable, on traverse les étendues fleuries, puis boisées de Bréhat. Une maison apparaît par ci par là sans qu’on arrive à déterminer si elle est habitée où non. Les vaches en revanche revendiquent leur présence sur l’île : on ne peut pas les louper !

Avis aux amateurs : Les clôtures des dites vaches ne sont pas électrifiées.

Conclusion obtenue après un débat houleux qui a duré le temps de la randonnée entre mes deux acolytes et d’innombrables « cap ou pas cap »

L’arrivée au phare vaut le coup d’oeil. Les rochers de granit se superposent les uns sur les autres. Seule l’architecture du phare structure ce décor.


Bon les cailloux, les vaches et les fleurs c’est bien beau mais après cette petite marche (plus ou moins forcée selon les participants) on avait faim ! Il y avait bien un snack sur le chemin mais il était bondé de monde et nous n’avions pas la patience d’attendre. Nous sommes donc retournés au Bourg pour trouver un coin plus tranquille.

Succulent Brownie – Crêperie O Jardin

Nous nous sommes arrêtés dans la Crêperie O Jardin pour déguster ce magnifique, sublimissime, délicieusement bourratif BROWNIES! C’était chocolaté et pas très light mais après avoir marché toute l’après-midi, c’était vraiment pas du luxe !


La journée touche à sa fin et nous reprenons le bateau pour rentrer. Et là … Surpriiiiiiise !! Des dauphins nous accompagnent pour la traversée! Je n’en avais jamais vus de ma vie, et encore moins à l’état naturel, j’étais tout sourire. Cette surprise a clôturé la journée en beauté, j’en garde un très bon souvenir…

Visiter les Côtes d’Armor et son incontournable Côte de granit rose

Comment visiter les Côtes-d’Armor sans passer par Perros-Guirec et sa côte de granit rose ? Si l’île de Bréhat est un incontournable, que dire du Sentier des Douaniers !

Nous sommes partis très tôt pour arriver à Perros Guirec avant la foule, et avant la chaleur ! Je crois que c’était le meilleur choix que nous ayons fait des vacances. Le soleil s’est levé alors que nous longions la côte, c’était magnifique.

Le mieux dans tout ça est que nous avons eu le temps de parcourir le sentier avant 10h et avons donc évité la foule. Nous avons juste dérangé les coureurs matinaux accompagnés de leurs fidèles toutous. C’était joli, les rochers ont des formes improbables et s’amoncèlent les uns sur les autres aléatoirement.

Mon seul regret est que la lumière du matin ne fasse par ressortir les jolies teintes rosées du granit, il fait un peu plus grisâtre sur les photos… Un peu plus caillou quoi !

Comptez une bonne heure pour parcourir la côte depuis le phare de Ploumanac’h. Le sentier est beaucoup plus long mais c’est aux alentours du phare que les rochers de granit sont les plus impressionnants. Nous sommes ensuite allés faire un tour à Perros-Guirec mais sommes rapidement repartis. C’est une petite ville balnéaire, très touristique, on en fait vite le tour.

Faire un petit tour à Brest

~ Le phare du Petit Minou ~

Je sais … nous sommes venus visiter les Côtes-d’Armor mais je fais une entorse au titre de l’article … Nous les avons quittés le temps d’une journée pour aller faire un tour dans le Finistère. Chacun y a trouvé son intérêt, personnellement j’avais très, Très, TRÈS, TRÈS envie d’aller voir le phare du Petit Minou !!!! Pourquoi me direz-vous ? Mais attendez, avec un nom pareil, ce phare mérite qu’on lui rendre visite ! Non ? 🙂 Bon, j’avais aussi vu des photos qui me faisaient dire que ce petit détour en valait la peine !

Le phare se situe un peu après Brest, dans l’enceinte d’un ancien fort militaire. Attention cependant les portes du fort ne sont pas ouvertes tous les jours et sont bien sur refermées le soir ! Nous sommes partis de Quemper-Gézennec tôt le matin et sommes donc arrivés au phare aux alentours de 8h30-9h : aucun touriste à l’horizon c’était parfait !

La marée était encore haute, les vagues venaient heurter le rocher sur lequel repose le phare. Ça sentait l’iode, on entendait le bruit des vagues, c’était vivifiant, j’ai adoré!

J’avais vu de nombreuses photos du phare et je voulais absolument comprendre d’où elles avaient été prises… et j’ai trouvé ! Au début du chemin, se trouve un bunker :

L’accès y est normalement interdit mais le chemin tout tracé pour y arriver laisse deviner les nombreuses allées et venues sur ce fameux bunker…

Grimpez sur le dessus, asseyez vous, et admirez la vue … Nous sommes venus le matin et n’avons donc pas pu en profiter mais : un coucher de soleil avec vue sur le phare du Petit Minou, ça doit être plutôt canon !

~ L’aquarium Océanopolis à Brest ~

Je vous avouerais que la découverte du phare du Petit Minou (aussi beau soit-il) n’était pas la principale motivation du groupe à faire 2h de route depuis les Côtes-d’Armor jusque dans le Finistère. Océanopolis est réputé pour être l’un des plus beaux aquariums de France. Personnellement, voir des poissons dans un grand bocal ne me fait pas plus d’effets que ça mais j’ai suivi le mouvement 🙂 J’avais vu mon phare alors je pouvais bien me laisser traîner dans un aquarium !

Très franchement, c’était sympa à découvrir mais le site annonçait 4 à 5 heures de visite… en 2 heures nous en avions fait le tour. Alors … certes nous n’avons pas lu toutes les pancartes concernant l’histoire et l’origine de l’écrevisse bleu de Sibérie ni celle du poisson Chat japonais mais on a quand même pris le temps de s’y promener !

J’ai trouvé que les espaces réservés aux poissons et mammifères marins étaient relativement petits. Attention, on est tout de même sur de belles surfaces mais je dirais que pour les phoques, les requins ou bien encore les loutres, on n’était pas non plus sur des volumes énormes.

Second bémol, et non des moindres : la foule …. d’enfants ! L’aquarium est une visite ludique, et Océanopolis est vraiment conçu dans un but pédagogique. C’est donc une bonne idée de sortie pour les plus petits : mais mes oreilles n’en pouvaient plus à la fin. Certaines salles comme celle des requins étaient bondées, il faisait chaud et les cris des enfants raisonnaient : c’était pas archi relaxant !

Allez, j’arrête de faire la nana aigrie et je dois vous dire que le récit de notre semaine à visiter les Côtes-d’Armor s’arrête là ! J’espère que le voyage vous aura plu, que je vous aurais fait découvrir quelques lieux sympas ou au moins fait sourire ! À bientôt pour une autre découverte ! 🙂

Signature patatedoucerémoise

Laisser un commentaire